La randonnée du confinement des CVGO

La randonnée démarre au chemin de l'ancien-relais au km 0 (zéro). Nous partons vers le nord. À 192 mètres du départ au niveau du chemin Camille-Desmoulins en contrebas dans le ruisseau restent les vestiges (photo 1) de la retenue d'eau permettant d'alimenter le moulin (avenue de l'Escandoune) depuis longtemps désaffecté.



Nous continuons sur le chemin de l'Ancien-relais. La dernière maison dépassée nous passons deux courbes, abordons la montée avant d'arriver à un croisement (photo 2). Nous prenons la direction plein Nord.

À 1274 mètres du point de départ nous rencontrons une ruine sur la droite en montant. Nous photographions l’intérieur (photo 3).

Plus loin nous laissons des vignes sur notre droite, nous passons une autre ruine( photo 4).

Continuons sur le chemin principal et à 2122 mètres du départ nous voilà à un croisement.(*). Une croix bleue est peinte au sol ( photo 5 ). Il faut prendre le chemin descendant au Sud-Ouest.


Nous passons une courbe à droite puis une à gauche toujours en descendant. Nous nous arrêtons , nous nous retournons et prenons la photo de la maison avec en arrière-plan les antennes de Labbade ( photo 6 ).


Quelques mètres plus loin un chemin arrive par le Nord. Continuant sur le même chemin nous faisons quelques pas pour voir sur notre droite un parc à chevaux . Nous avançons jusqu'à la clôture ( photo 7 ).

Nous sommes maintenant sur la rive gauche du Rieupourquié que nous longeons vers le Sud jusqu'à le traverser (photo 8).


Il faut prendre le chemin plein Ouest, la montée est raide. À 2545 mètres du départ du rencontrons un chemin venant de La Sesquière. Nous prenons vers le Sud toujours en montant. Nous laissons sur notre droite des lieux de confinements dans lesquels les occupants souhaiteraient bien venir avec nous. À 3022 mètres voilà la route D13 ! Attention il faut la descendre sur 70 m pour la traverser pour aller en face et gravir la sente raide (photo 9 ).


Nous montons dans la forêt pendant 300 mètres . Nous parvenons sur la route menant à Notre-Dame-de-Capimont ( photo 10 ).


Nous prenons tout de suite la sente partant vers le Sud . Nous suivons les rubalises posées temporairement en guise de jalons. Nous nous enfonçons dans la forêt de yeuses en ne perdant pas de vue les jalons. Bientôt nous arrivons dans une zone de conifères ressemblant à des cèdres. Nous prenons une photo avec en guise de fond la crête de la Barthe ( photo 11).

Nous retrouvons les chênes verts, descendons un mur, nous traversons une clairière tapissée ça et là d'argelas qui peuvent égratigner les jambes nues. Bientôt nous tournons à gauche ( à l'Est) dans un sous-bois très court. Nous longeons une parcelle de chênes-truffiers où nous faisons attention de ne pas glisser ( photo 12).

En prenant vers le Sud, à quelques pas nous prenons en photo une ruine de Font-Berlière ( photo 13 ).

On continue sur le sentier en direction du Sud. À 4070 mètres nous photographions des éléments laissés ou fait par l'homme (photo 14).

Très rapidement nous voilà sur des chemins partant dans tous les sens. Nous choisissons d'emprunter celui en sous-bois ( Sud-Est) pour se retrouver sur le chemin cimenté ( photo 15 ).

Bientôt sur notre droite nous rencontrons une étrange construction (photo 16).

À 4600 mètres du départ , nous empruntons une chemin partant vers l'Ouest sur une quarantaine de mètres. Là nous photographions un ancien four à chaud. ( photo 17).

Revenant sur nos pas il ne reste que 420 mètres pour parvenir au point de départ en passant par Saume-Longue et franchir du pont.


Le circuit au bout du clic

https://www.openrunner.com/r/12325954


* restons vigilant , il ne faudrait pas louper cette intersection qui n'est pas évidente à repérer.

 

retour ggderepio